DaffReads, Lifestyle

Lives en folie 2020 : Daffreads vous suggère…

D’abord, je suis une incontournable de Livres en folie. Je suis aussi catholique, mais depuis quelques années, la Fête-Dieu a surtout rimé avec Livres en folie pour moi. Cette grand-messe de la littérature haïtienne s’est imposée dans mon agenda depuis fort longtemps. En fait, il faudrait remonter aux jours où mes principales sorties annuelles se limitaient à la Famille Saint-Louisienne et à Livres en folie. Au temps où Cercle Bellevue abritait encore l’événement. Bien avant que je ne commence à travailler pour le groupe Nouvelliste il y a de cela près de dix ans…

EF8A3916
Au travail à Livres en folie 2018 Crédits : Bernard Delva

Pour cette année, je n’ai pas eu de lettres à mettre à jour ni à distribuer, mais plutôt un nombre considérable d’affiches à publier. Non, je ne m’en plains pas. J’ai surtout une pensée spéciale pour le graphiste. Dire que je le connais… Mais plus important encore, je salue l’initiative des organisateurs de cette foire qui est à sa 26e édition. Ces derniers temps, plus que jamais le livre, s’est révélé important. Et je suis contente de n’être pas la seule à s’en rendre compte.

EF8A3835
Puis avec mes achats du jour…

Ah oui, le livre nous a bien accompagnés au cours de ces derniers mois. Honnêtement, pendant les premières semaines du confinement, j’ai lu. Beaucoup lu. Lu jusqu’à épuisement… À côté de mes heures de télétravail, où soit dit en passant je lisais ou écrivais, je n’avais pas d’autres véritables occupations.

Alors, oui, j’ai accueilli avec moult reconnaissance cette occasion un peu inespérée qui m’est offerte de regarnir ma bibliothèque. Je suis certes de ceux qui prennent plaisir à feuilleter un livre, à lire et relire sa quatrième de couverture avant de l’acheter. Mais je suis prête à faire mille et une concessions, coronavirus oblige.

Après avoir regardé scrupuleusement les (vraiment innombrables) publications de Ticket, je suis rapidement arrivée à une conclusion. Pour moi ce sera avant tout « Plantes médicinales d’Haïti » de Marilise Neptune Rouzier – en ces temps vous conviendrez que mon choix est tout à fait justifié –, puis « Rosalie l’infâme » et « Désirée Congo » de Evelyne Trouillot, l’invitée d’honneur de cette année. La juriste et politologue en moi ont réclamé « Les amendements dans l’histoire constitutionnelle d’Haïti » de Mirlande Manigat ; « Corbeille législative des femmes haïtiennes » et les deux livres du « Code monétaire et financier » de Max Étienne et aussi « Dans l’enfer du Parlement » de Jerry Tardieu.

IMG_8786

Sinon, je vous conseille aussi « Les bas-fonds de la mémoire », de Louis-Philippe Dalembert ; « Trujillo : la mort du dictateur » de Bernard Diedrich et « Femmes Haïtiennes : 60 parcours d’exception » que je possède déjà ; et aussi « Albert Buron (ou profil d’une « élite » tome I) ; et finalement « Sonson Pipirit (profil d’un homme du peuple) », que je compte lire prochainement.

IMG_8795

 

Vous avez jusqu’au 14 juin pour compléter vos achats sur http://www.livresenfolie.com.

1 thought on “Lives en folie 2020 : Daffreads vous suggère…”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s