www.lovingyou.com

Cher journal

Cher journal,

Je sais, je sais… j’ai largement passé l’âge où l’on tient un journal et que l’on y écrit des choses du genre « Je l’ai vu aujourd’hui. Il est beau. Je l’aime et patati et patata ». Mais depuis un certain temps, c’est comme si mes doigts me démangeaient et qu’il fallait que j’écrive. Il y a tellement de choses que j’aimerais partager. Mais pour cela, je devrais d’abord réussir à transformer mes mille et une émotions en paroles puis trouver une personne digne de les entendre. Et crois-moi petit journal, tout ceci est bien plus compliqué qu’il n’en a l’air !

Alors oui, il y a un il. Un il entre guillemets, un il entre parenthèses, un il en pointillé. Et franchement, je ne sais pas quoi en dire d’autre, sinon qu’il suscite en moi des sentiments que je n’avais jamais ressentis avant. Pour lui, j’ai revu toutes mes résolutions et j’ai baissé ma garde. En contre partie, il m’insuffle ce souffle d’énergie, ce regain de confiance qui me faisait défaut depuis si longtemps. Il me rend heureuse. Voilà, c’est dit !

Il est sans doute encore trop tôt pour en parler. On ne se fréquente que depuis seulement quelques semaines. On est encore à ce stade où l’on se « voit ». Pourtant j’ai un peu l’impression de l’avoir toujours connu. Comme Emeline Michel le chante si bien dans ce morceau que j’aime tant, je me plais à dire que l’on s’est croisé à de multiples reprises sans véritablement se rencontrer. Mais la vie a tenu à nous mettre en contact et on a fait le reste !

Avec l’historique de mes amours aussi tumultueuses qu’éphémères, je m’évertue à garder le secret. Après tout, rien n’est encore « officiel ». Mais Dieu sait que des fois j’ai envie de crier mon bonheur sur tous les toits ! De toute manière, face à mes airs absents par moments et les sourires béats que j’adresse à mon téléphone, mes proches ont bien dû tirer les conclusions nécessaires. Un bonheur pareil ne peut simplement pas passer inaperçu.

Il est tout ce dont j’avais rêvé. C’est un peu trop beau pour être vrai, tu sais ? Mais je veux continuer à y croire. Il me regarde et je fonds. Alors imagine quand il m’approche… Je pense avoir trouvé un compagnon infatigable pour mes mille et unes aventures à venir, un coach qui m’aide à faire ressortir le meilleur de moi-même, un super fan qui ne manque pas une occasion de m’applaudir. Je ne sais pas ce que j’ai bien pu faire pour mériter un tel cadeau. Mais une chose est sûre, il est hors de question que je le laisse partir !

qewr

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s