repost

infi-nerdy:

I was crying because some night I remember why I was dumped…

I don’t know why I do it but I repeat it to myself:

I was left because I wasn’t pretty enough.

I was left because I wasn’t pretty enough.

I was left because I wasn’t pretty enough.

I was left because I wasn’t pretty enough.

I was…

 

Lifestyle

Et c’est parti pour une nouvelle année !

Je crois bien que je vais inscrire 2014 dans la liste des meilleures années de ma vie ! Oui oui, je sais. J’ai pleuré comme une madeleine cette année. Mais il y a aussi eu ces moments où j’ai été si heureuse que j’ai cru que je pourrais en mourir.

Pour commencer, je dirais que j’ai blog bien plus que je ne l’avais fait l’année précédente… Ca commence bien, non ? J’ai aussi commencé avec la faculté de droit. Mon rêve de toujours… Et j’ai également réussi tous les cours de cette première session qui pourrait bien être en réalité ma 5eme!! Ouurahhh!! Excusez mes cris de joie, mais quiconque me connait devrait savoir que l’école et moi, c’est une histoire d’amour infinie.

Parallèlement, j’ai aussi beaucoup grandi. J’ai fait bien des expériences qui m’ont laissée quelque peu amère mais qui m’ont apporté des leçons que je ne suis pas prête d’oublier.

– Je suis belle, inteligente, interessante… Oui, je sais tout ça. Mais il y aura toujours des gens qui ne sauront pas m’apprécier à ma juste valeur ou qui ne voudront simplement pas de moi. Et pire encore, je ne pourrai rien faire contre leur mauvais goût flagrant. Plutôt difficile à accepter. Mais plus tu connais ta valeur, moins les opinions des autres comptent ! Merci 2014 pour cette importe leçon !

J’ai aussi compris combien il est facile de se mettre à la place des autres pour statuer sur ce qu’on ferait ou ne ferait pas dans telle ou telle situation. En fait, il est bien trop facile de juger ce que l’on n’a jamais expérimenté.

Je ne suis pas parfaite. Et chaque que j’ai eu la prétention de me prendre pour Dieu le père, la vie s’est volontiers chargé de me faire découvrir une nouvelle facette de ma personnalité à travers une faiblesse que jamais je n’avais soupconnée en moi.

De temps en temps, la vie nous offre des chances de mieux nous connaître. On se retrouve face à des situations sur lesquelles on avait des idées bien arrêtées et on se met à repenser nos convictions de toujours.

Ces moments où on est forcé d’admettre qu’on n’est peut-être pas aussi pure que la vierge… J’en ai connu plusieurs en 2014 desquels je pense être sortie grandie.

J’ai coché bien peu de chose sur mon bucket list. Ca ne veut pas pour autant dire que je n’ai pas connu de grands moments. Le 1er février 2014 reste jusqu’à présent le plus beau jour de ma vie ! J’avais jamais cru qu’il m’était possible d’être aussi heureuse. Puis c’est arrivé… Merci merci merci ! Il y a eu ce jour de mai, puis cet autre jour d’août…

Bien sûr, je sais que 2015 peut être meilleur. Je ferai tout mon possible pour qu’il le soit. Mais je ne voudrais pour rien au monde effacer 2014 qui m’a apporté tous ces fou-rires, ces joies, ces kè kase et ces moments d’éternité !