Uncategorized

And I remember when I met him, it was so clear that he was the only one for me. We both knew it, right away. And as the years went on, things got more difficult – we were faced with more challenges. I begged him to stay. Try to remember what we had at the beginning.

He was charismatic, magnetic, electric and everybody knew it. When he walked in every woman’s head turned, everyone stood up to talk to him. He was like this hybrid, this mix of a man who couldn’t contain himself. I always got the sense that he became torn between being a good person and missing out on all of the opportunities that life could offer a man as magnificent as him. And in that way, I understood him and I loved him.

I loved him, I loved him, I loved him.

And I still love him. I love him.

Lana Del Rey x National Anthem Monologue (via floridacocaine)
Lifestyle

Jour 40 : Nouvelle tête ?

Je suis de ceux qui sortent rarement de leur zone de confort. Je prends rarement de risques avec mes fréquentations, mon style vestimentaire, mes cheveux, ou quoi que ce soit d’autre. Quand enfin pense à essayer quelque chose de nouveau, c’est un véritable événement. Ça tient du prodige même.

Figurez-vous donc que j’ai soudainement pris la décision de changer de coiffure ! Sans raison particulière. Moi qui pendant des années me suis tenue à mon traditionnel chou perché au milieu de ma tête avec un brushing de temps en temps… me voilà décidée à me friser les cheveux !

Des heures à regarder des tutoriels sur internet. Encore des heures pour réaliser mes bantu knots. Et pour finir, des heures à me regarder dans le miroir, satisfaite du résultat !

Lifestyle

Jour 38 : […] Parce que les histoires d’amour sont toujours plus belles dans les livres.

Quand comme moi, on espère inconsciemment l’arrivée du prince charmant… (Ce chevalier grand et fort en armure étincelante, vous savez ?) il faut des fois savoir alimenter ses espoirs.
Ce vaillant soldat tarde à faire son entrée triomphale ? Quoi de mieux que ces histoires à l’eau de rose contemporaine pour raviver ses rêves et illusions ?
Le temps d’un roman, on peut se permettre tout type de questionnements, d’espoirs et de rêves, du genre, et si ça arrivait à moi aussi ?