Uncategorized

Entre projets et rêves fous

On m’a récemment reproché de ne pas faire assez de projets. « Tu ne sembles avoir aucun objectif », a-t-il dit, pour être précis. Et non, je ne m’en suis pas offusquée. La réflexion venait d’un salaud qui, pis encore, se trompait lourdement. Sur l’heure j’avais un projet et c’était justement de ne pas l’inclure dans mes plans. Une des meilleures prévisions que j’aie jamais faites vu ce qui est arrivé par la suite… Mais pas la peine de s’éterniser sur cet individu, ses paroles et encore moins ses agissements. De toute façon, je les ramasse à la pelle les salauds. On pourra toujours procéder aux études fondamentales sur un autre spécimen, celui-là n’ayant pas vraiment été le plus réussi…

Alors ces projets… Pour moi ils sont un peu comme les résolutions. J’en ai peu et je tâche de les garder pour moi autant que possible. Je suis de ces égoïstes qui préfèrent savourer seuls leurs réussites. Pari plutôt risqué quand on est justement dans la phase où l’on guette les réunions d’anciens élèves pour étaler ses succès. Peut-on rêver meilleure vitrine pour exposer son nouveau copain ? oh mais que dis-je ?  A mon âge il n’est plus question de copain. On se pare de ce ‘’hubby’’ imposé à coups de posts sur les réseaux sociaux à nos amis. Les anecdotes sur les enfants pleuvent et on peut bien se permettre de pester un peu contre ce boulot de rêve qui bouffe top de temps, non ? Malheur à ceux qui n’ont rien à raconter et pas la peine d’être mathématicien pour évaluer la somme de mensonges débités par rencontre !

Mon imagination n’étant pas toujours des plus fertiles, je me suis jusqu’à date arrangée pour ‘’éviter’’ ces rencontres ! Peu sociale ? Pas sociale du tout, je préfère. Peut-être finirai-je par le devenir quand, dans 10 ans, je serai devenue une parfaite mère de famille confinée dans sa petite vie de femme modèle. Mais on n’y est pas encore et je peux continuer à contempler les changements qui s’opèrent autour de moi.

Les vermines patentées et les vagabonds attitrés s’assagissent. On achète terrains, maisons et voitures. On se marie et l’on fait des enfants. Et moi, malgré tous mes efforts, je n’arrive même pas à vouloir ces projets de vie tout tracés. Pendant que tout le monde se pose, moi, je rêve de voyages. Quand les plus téméraires enfin essaient de se contenir, j’ai envie de braver les interdits. Je ne peux m’empêcher de vouloir cette liberté que je n’aurai plus une fois que je serais cloîtrée entre des plans élaborés par un esprit coincé et dictés par une société bien plus conformiste qu’elle ne le parait.  

Uncategorized

#17

lo-ving-you:

Je l’envie. J’envie votre complicité. Vos fous-rires, vos sourires entendus, vos inside jokes… autant de choses qui mettent l’emphase sur mon statut d’outsider.
-Non, il n’est pas question de love story entre nous !
Cette petite phrase était supposée me rassurer ? Si tel était son but, je crains qu’il n’ait été raté. Car vois-tu, j’aurais justement préféré qu’il s’agisse d’un flirt ou même d’une folle love story, d’une liaison ou peu importe le nom que tu aurais voulu lui donner. Je me serais croisé les bras et j’aurais attendu, avec peine certes mais aussi patiemment, que tu te lasses d’elle.
Mais que puis-je contre cette “amitié” ? Que faire ? A part la regarder m’exclure de ta vie au fil des jours ?

Difficile de croire que j’avais écrit cela depuis 5 mois et non simplement 5 jours plus tôt…

Uncategorized

The way my God is set up… I can only move forward!

N.B : I wrote this note on my birthday. Genre 1 mois de cela et j’ai finalement eu envie de le partager. 🙂

This year was horrible. There were times I thought I would never smile again. There were times I thought I just wouldn’t make it. But here I am… 🙂 so thankful for every single minute of this past year. I lost a few lbs. My hair is now a little bit shorter. I’m not as innocent as I was last year. I cried rivers and even attempted suicide. I saw my dreams fall apart. Everything that could possibly go wrong went wrong. Yet I still manage to smile. I’m grateful for my family and all the wonderful people God has brought to my life. Those friends that became family. I’m grateful for this love that’s warming me up body and soul. I’m grateful for every single hug, kiss, and word that brought a smile to my face and helped me forget my sorrows. I’m grateful for all those awesome memories that helped me sleep at night. Nothing went as I planned this year. Nevertheless, I’ll make new plans. Hopefully they’ll be closer to the ones God has made for me. I’m pretty sure this New Year will be a better one. It has to. The way my God is set up… I can only move forward! Cheers to my 25th anniversary and to many more to come!