Lifestyle

Et si je parlais d’actualité ?

Le zen de cette semaine c’est bien sûr le « sextape » de Shassy posté sur internet vendredi dernier. Alors, moi qui ai toujours un avis sur tout, qu’est-ce que j’en pense ?

La fuite

J’ai usé de toute ma mauvaise foi en vue de trouver une raison de l’acculer et j’ai échoué. Après tout, pourriez-vous partager tout le contenu de la mémoire de votre téléphone ou de votre ordinateur sans choquer personne ? On a chacun une photo dévoilant des parties de nous qu’on n’exhibe pas toujours au grand jour et encore moins au premier venu, cachée quelque part… une photo de soi qu’on n’aime pas assez ou bien trop, ou peut-être une photo d’un quelconque ami prise à son insu, une photo de bbm copiée sans aucun aval, une conversation personnelle… autant de choses qu’on aimerait garder pour soi.

Je ne dis pas qu’une fuite émanant d’un de mes disques durs me serait fatal mais… ça pourrait déranger bien des choses. Je ne m’inquiète pas outre mesure. Pour avoir tenu des diaries toute ma vie, j’ai appris l’art de détenir des objets privés. On peut bien continuer à se plaindre de mes interminables mots de passe et de ma soi-disant paranoïa !

Le sextape…

Pour commencer je n’appellerai pas cette mini-vidéo sextape. Dans ma tête, ce concept inclus deux personnes. En la regardant, je n’ai pas été choquée. Un peu curieuse, tout au plus. Après tout, c’est pas comme si je la voyais étrangler quelqu’un ! Je ne m’arrête pas sur la performance mais en gros, je dirais qu’elle ne faisait pas un quelconque truc contre-nature.

En fait, je n’ai rien contre le fait de filmer ses ébats. Il s’agit tout simplement d’une affaire de confiance. Confiance en la personne avec qui on le fait. Mais déjà, même en flirtant avec quelqu’un on court le risque de se faire traiter de pute, d’allumeuse, de fille facile etc…

Pour moi il est donc tout simplement question de savoir quel risque qu’on est prêt à prendre et savoir gérer son privacy. Faire en sorte de limiter le nombre de personnes pouvant accéder à nos données personnelles, par exemple.

Ils sont nombreux à « s’indigner » de la mésaventure de Shassy, mais si ça se trouve, les premiers « lanceurs de pierre » sont justement ceux-là qui ne se font pas prier pour envoyer des naked pictures aux conjoints des autres…

Ceci dit, si une telle vidéo de moi était mise en circulation, j’aurais changé de nom, de couleur de cheveux, d’yeux ou même de peau et je serais partie habiter en Alaska. Rien que ça !

Lifestyle

Day 3 Your religion and thoughts about religion in general

Je suis croyante mais non pratiquante. Je me retrouve un peu à un carrefour. Ma mère est protestante. Et elle aurait bien entendu voulu que je la suive. Mais j’ai toujours fréquenté des écoles congréganistes, ce qui m’a orienté dans une toute autre direction.

Je suis donc beaucoup plus proche de la religion catholique. J’adore les messes. J’aime le fait que tout soit dit en chanson et la peine qu’on se donne pour tout  préparer. J’apprécie aussi le côté plus libéral (moins judgmental) du catholicisme. Je n’arrive toutefois pas à totalement accepter, les différents rituels de cette religion. Et l’éternelle routine qui la caractérise.

Pour ce qui est du protestantisme, je ne saurais dire exactement ce qui me plait dans cette religion. Je déteste la façon dont certains protestants s’érigent en juges tout puissants. Je les trouve bruyants. Je juge leurs cultes trop longs… pour ne citer que cela ! Il ne faut jamais dire jamais…. mais franchement je ne me vois pas convertie au protestantisme de sitôt !

Qu’en est-il des autres religions ? Pendant le peu de temps que j’ai passé à étudier aux États-Unis, j’ai eu l’occasion de côtoyer des musulmans, orthodoxes et bouddhistes, entre autres. J’ai pu voir certaines de leurs pratiques mais bon… je ne suis pas encore prête à renoncer à la viande de porc et pour ce qui est de me couvrir le visage…. Il m’est déjà difficile de me recouvrir le corps… lol

Théoriquement, je tolère toutes les religions. Mais dans la réalité, je supporte difficilement les pentecôtistes… Et il se trouve que je vis avec 3 d’entre eux…

Uncategorized

Ces petites choses qui font tant de bien…

Ces petites choses auxquelles tu n’as peut-être pas fait attention mais qui pourtant peuplent mes rêves…

Tu m’as souri la dernière fois, tu t’en souviens ?  For no reason. Un de ces random smiles. Nos regards se sont croisés par inadvertance. J’ai voulu détourner le mien. Mais tu semblais me voir pour la première fois de ta vie, et je n’ai pas pu me résoudre à me soustraire à cette soudaine (mais tant appréciée) attention. Puis, tu m’as souri. Un sourire complice. Chaleureux et irrésistible, auquel je me suis dépêchée de répondre. Tu as un beau sourire. Je l’ai toujours aimé, ce sourire. Mais je crois bien qu’il est encore plus beau quand il m’est personnellement adressé… et je ne l’en aime que plus !