Lifestyle

Je suis folle de moi !

Ma vie n’est pas des plus longues. J’ai pourtant l’impression que mon cœur a déjà trop vécu et que j’ai eu le temps d’aimer bien plus qu’il ne le fallait. A en croire que je n’ai fait que ça même !

Je repense à mes anciennes amours et je me dis : “Pas étonnant qu’il te soit aussi difficile de t’investir, ma fille !” C’est qu’il n’y a plus rien à donner. Dans ma précipitation, je n’ai rien gardé en réserve. Du moins, je n’ai retenu que très peu. Et, je suis désolée, mais ce peu je le garde pour moi.

Et puis non, je ne suis pas désolée. Pas du tout. Je n’ai jamais été aussi contente de moi. Je m’aime. Rageusement. Follement. Inexplicablement. Je m’aime pour tous ceux qui n’ont pas su – ou qui tout simplement n’ont pas voulu – le faire quand j’en avais désespérément besoin. Tous ceux qui, au fil des jours, des mois et même des années se sont transformés en sangsue et m’ont purgée de tout mon amour. Tous ceux qui ont fait de mes journées un cauchemar et de mes nuits un enfer.

Loin de moi la prétention d’assumer que personne n’aimera aucun de vous comme moi je l’ai fait. Mais ce dont je suis sûre, c’est que jamais personne ne m’aimera comme je m’aime, et je ne prendrai pas non plus le risque de déverser ce trop-plein de sentiments sur quelqu’un. Personne ne le mérite. Du moins pas autant que moi.

Je ne sais pas si je garderai cette rancœur toute ma vie… Mais jusqu’à présent, elle est belle et bien présente. Grandissant de jour en jour. C’est de chaque once d’indifférence, de mépris ou de votre fausse sollicitude que je puise justement tout cet amour qui m’anime. Cet amour de moi. Tout compte fait, ne devrais-je pas vous en remercier ? Grand Dieu, non ! Ce serait une blague de bien mauvais goût. Et surtout, ce serait injuste envers tous ceux que je n’ai pas pu aimer après que vous ayez si indignement profité de mes sentiments. Tous ceux que par votre faute j’ai blessés.

Mais ne vous méprenez pas. Il y a des gens que je n’aime pas du tout. D’autres que j’aime bien et d’autres encore que j’aime beaucoup. Toutefois, je n’en reste pas moins folle de moi !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s