Textes déjà publiés

Une affaire de grandes personnes

Article publié dans Ticket Magazine

28/05/12

Interdit aux moins de 21 ans… Il n’en fallait pas plus pour motiver la jeune adulte que je suis ! Mais je ne tarde pas à apprendre que parmi les différentes primes promises il y a aussi deux billets d’avion aller-retour Port-au-Prince/Las Vegas. Il n’y a plus de doute possible. Pour moi, « Affaire de grandes personnes » est un Bingo à ne pas rater. Déjà, je me sens adulte et je planifie mes vacances dans la ville du plaisir.

Ce vendredi 25 mai 2012, je suis accueillie à l’entrée du Karibe par de charmantes hôtesses et Vanessa Craan me prend en photo. Mais la pièce d’identité de laquelle je m’étais si fièrement munie n’est réclamée nulle part. Mon visage semble avoir crié mon âge haut et fort.

Je me retrouve dans une salle déjà remplie d’un public transpirant d’une élégance qui se veut décontractée. J’ai déjà le pressentiment qu’il s’agira d’un Bingo habituel. Mais je ne me laisse pas gagner par la déception. Je repense au billet pour Las Vegas. Je suis confiante. Après tout, je me suis décidée à voir les choses avec des yeux nouveaux, ce soir ; ceux d’une jeune femme qui sort seule, dans l’unique but de s’amuser. Je me laisse donc prendre au jeu. Pour un peu, je me serais précipitée sur la scène quand Kako fait appel à une « Bingo Virgin » pour tirer la première boule qui, bien sûr, ne figure pas sur mon carton. Les trois suivantes non plus, d’ailleurs. Les primes s’en vont unes à unes. Le Blackberry de Voilà, le sac de T-Mel, les billets aller-retour Port-au-Prince/République Dominicaine… tous partis ! Mais je garde espoir. Je danse. J’applaudis. Je m’amuse. Bien que je me rends parfaitement compte que je n’assiste pas au Bingo le mieux réussi. Peut-être est-ce le Karibe et ses lumières bien trop étincelantes pour l’occasion… Toujours est-il que le Bingo tarde à décoller, bien que Kako nous ait dit de faire comme chez nous (en l’occurrence Mango’s). On répète pourtant le rituel. Des gens sont appelés sur le podium à partir des numéros se trouvant sur leur carton. Pendant une dizaine de minutes on prétend se trouver sur le champ de mars avec Kako et Dj Jack. On va même jusqu’à lever nos chaises pour applaudir. Mais il ne faut pas se laisser tromper. L’euphorie habituelle n’est pas là.

Entre-temps, des boules sont tirées et les dernières primes s’en vont : la télévision, les billets aller-retour Port-au-Prince/Paris (emportés par celui qui a acheté le tableau de Vanessa Craan mis aux enchères) mais aussi mon billet pour Las Vegas, pendant que j’étais à une boule près du Bingo. Dire que je m’étais toujours crue très chanceuse ! Mes espoirs s’effondrent. Adieu Las Vegas… Adieu casinos et clubs !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s