Textes déjà publiés

Rendez-vous : le studio de beauté !

Samedi matin… journée de repos qui fort souvent se change en journée-beauté. A défaut du spa et de la balnéothérapie (mauvaise fortune oblige), une manucure ou un brushing feraient bien l’affaire. Rendez-vous : le studio de beauté.

Peu importe ses dimensions ou l’environnement dans lequel il se trouve, le salon de beauté a le don de remonter le moral à bien de femmes. Le brouhaha des voix, l’odeur des produits cosmétiques et cette impression qu’on a d’avoir quelqu’un qui prend soin de nous après une longue semaine de travail… autant de choses qui peuvent rendre nos heures d’attente moins longues. On y retrouve des amies, des relations, des inconnues, qui pour la plupart ne tarderont pas à rejoindre le cercle des connaissances, mais aussi ces anciens condisciples qu’on s’acharne à fuir. On dit que les plus belles amitiés se lient sur les bancs de l’école. Moi, j’ajoute qu’on s’y fait aussi ses « meilleurs » ennemis. Mais sans arriver à aucun de ces extrêmes, on rencontre aussi à l’école ses individus qui resteront toujours au stade de connaissances et ceux qu’on tentera d’éviter tout le restant de notre vie mais qui, bien entendu, ont le don de se retrouver là où on les attend le moins. Dans ce salon de beauté que vous fréquentez assidûment depuis 5 ans, par exemple…

Le salon de beauté est le théâtre de bien de choses. On y témoigne la joie provoquée par des retrouvailles agréables. On s’y crêpe le chignon – dans tous les sens du terme – mais aussi, c’est la scène idéale pour étaler les « progrès » qu’on a fait. Jules a – enfin – fait sa déclaration… pas de doute, on mérite une manucure ! Si les compagnes remarquent « par hasard » la bague, c’est encore mieux. On a fini par obtenir cette promotion, pour laquelle on a franchement tout fait, on se presse de téléphoner à une amie pour lui annoncer la bonne nouvelle pendant que l’on est au studio de beauté. Et quand, pur hasard, cette ancienne condisciple qui ne semble pas régler grand-chose se trouve à portée d’oreilles, on la crierait même.

Les publications sur Facebook ne suffisent pas. Certains arrivent quand même à louper les grandes annonces. Rendez-vous samedi matin au studio de beauté pour le récapitulatif de la semaine ! Gade pa boule je, et écouter – ce qui le plus souvent ne nous regarde pas – n’a jamais fait du mal à nos oreilles. Un peu de distraction pendant qu’on se tape 45 minutes sous le séchoir est toujours la bienvenue, sauf quand on sait très bien qu’on est le public ciblé par l’actrice principale ! Mais aux grands maux les grands remèdes ! Cette séance au studio de beauté est une petite récompense durement gagnée. Pas question de laisser une quelconque mégère en faire un cauchemar. Écouteurs sur les oreilles, les yeux fixés sur un roman… Ah, elle peut bien parler !

Daphney Valsaint Malandre

Publié dans Ticket (605)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s